Le fonds d'aide aux jeunes (FAJ) passe de 400€ à 800€

illustration

Le Département, financeur du fonds d’aide aux jeunes (FAJ) au titre de la politique jeunesse, et Nantes Métropole, compétente depuis 2017 pour l’attribution des aides avec les 24 communes de son territoire, ont décidé de doubler l’aide d’urgence des 16-24 ans.

Plafonnée jusqu’à présent à 400 €, l’aide aux jeunes (FAJ) financée par le Département et Nantes Métropole, passe à 800 € par jeune et par an. Les missions locales sont chargées de l’attribuer directement aux bénéficiaires.

Qu’est-ce que le Fonds d’aide aux jeunes ?

Le fonds d’aide aux jeunes (FAJ) est une aide temporaire individuelle destinée aux jeunes en grande difficulté sociale et qui ne peuvent pas s’appuyer sur la solidarité familiale. Il permet de faire face à différents besoins notamment de subsistance.

La crise sanitaire a aggravé la pauvreté chez les jeunes. Les plus précaires sont davantage fragilisé·es et rencontrent des difficultés quotidiennes pour se nourrir, se loger et accéder au marché de l’emploi. Beaucoup d’entre eux sont hors des radars et manquent de ressources. En mobilisant cette aide d’urgence, le Département de Loire-Atlantique apporte un soutien indispensable aux jeunes, déclare Philippe Grosvalet.

À qui s'adresse l'aide aux jeunes ?

L’aide s’adresse aux jeunes de Loire-Atlantique entre 16 à 24 ans ponctuellement en difficulté financière ou personnelle, et qui ne peuvent compter sur la solidarité de la famille. Cela concerne les jeunes de 16 et 17 ans, apprentis ou inscrits dans un programme d’accompagnement, français ou étrangers en situation de séjour régulier en France, et domiciliés en Loire-Atlantique. Sont également concernés les jeunes en situation de rupture familiale et sociale, et inscrits dans un parcours d’insertion qui risque d’être interrompu faute de moyens financiers suffisants, justifiant de faibles ressources personnelles (inférieures ou égales à 800 €) et de faibles ressources de la famille (quotient familial au titre des impôts inférieur ou égal à 800 €).

C'est quoi ?

Ce soutien prend la forme d’aides financières temporaires pour permettre de faire face à des besoins ponctuels qui peuvent concerner des domaines divers tels que la mobilité, la formation, le logement, la scolarité, la recherche d’emploi etc. Elles peuvent également être accordées dans le cadre de besoins urgents liés à la subsistance (se nourrir, se loger, s’habiller), c’est le montant maximum plafond de ces aides à la subsistance qui passe de 400 € à 800 €.
Les missions locales, gestionnaires administratifs et financiers du fonds, ont la possibilité d’accorder et d’attribuer directement ces aides en urgence.

Partagez cette page :

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique